jeudi 12 février 2015

Walkout of employees at Air Liquide


CHALON
Débrayage des salariés chez Air Liquide
Notez cet article :
Haut du formulaire
Bas du formulaire
le 12/02/2015 à 05:00 | Florent Muller Vu 351 fois
http://www.lejsl.com/files/fr/images/zoom_in_magnifier_secure.png
Une partie du personnel d’Air Liquide a amorcé un débrayage ce mercredi sur le site de Chalon. Photo F.M.
À l’occasion des négociations annuelles obligatoires (NAO), 33 des 53 salariés d’Alem, filiale d’Air Liquide ont amorcé un débrayage afin d’obtenir une revalorisation salariale. Après un premier débrayage vendredi, les salariés ont reconduit l’opération entre 11 h et 15 h ce mercredi alors que les négociations étaient en cours.
« Le groupe a fait 1,6 milliard de bénéfices l’an dernier et la moitié a été reversée aux actionnaires. Mais ceux qui sont sur le terrain dans un danger permanent, ce sont nous, et nous voulons être rétribués en fonction » déclarait l’un des grévistes. Marc Bourgeois, directeur du site, tenait pour sa part un autre discours : « Alem n’est qu’une filiale d’Air liquide et nous ne sommes pas dans la même configuration. Notre filiale est soumise à une forte concurrence et ma préoccupation est de maintenir l’activité et les emplois. » Une réponse qui fait sourire Thierry Béroud, représentant CGT : « Notre filiale se porte bien. D’ailleurs nous avons atteint les objectifs financiers de 2014 dès le mois de juin. Nous avons même reversé de l’argent aux autres filiales. » Réclamant une hausse de 2 %, des salaires, le syndicaliste s’est heurté à la direction qui ne proposait que 1,2 %. Cependant en fin de journée, des propositions ont été faites par le patronat. « Elles sont insuffisantes mais méritent d’être étudiées a commenté Thierry Béroud. On attend que tout soit mis par écrit et nous allons en discuter entre nous pour savoir si nous continuons ou pas le mouvement dans les jours prochains. »


CHALON
Walkout of employees at Air Liquide
Rate this article:
on 02/12/2015 at 05:00 | Viewed 351 times Florent Muller

Part of Air Liquide staff began a walkout on Wednesday on the Chalon site. FM Photo
On the occasion of the mandatory annual negotiations (NAO), 33 of the 53 employees of Alem, a subsidiary of Air Liquide began a walkout to get a pay rise. After a first release Friday, employees have extended the operation between 11 am and 15 pm Wednesday while negotiations were ongoing.
"The group has 1.6 billion profit last year and a half has been paid out to shareholders. But those who are on the ground in a permanent danger, it is us, and we want to be compensated in accordance "said one of the strikers. Marc Bourgeois, Director of the site, it reflected another speech: "Alem is a subsidiary of Air Liquide and we are not in the same configuration. Our subsidiary is subject to strong competition and my concern is to maintain the activity and jobs. "A response that makes them smile Thierry Béroud representing CGT:" Our subsidiary is doing well. Moreover we have achieved the financial targets in 2014 in the month of June. We even donated money to other subsidiaries. "Calling for a 2% increase, wages, the union has met with management who offered only 1.2%. But late in the day, proposals were made ​​by the employers. "They are poor but worthy of consideration commented Thierry Béroud. While we wait to be put in writing and we will discuss it among ourselves whether or not we continue the movement in the coming days. »