samedi 7 février 2015

Social Movement at Air Liquide

CHALONMouvement social chez Air Liquide
Notez cet article :
Haut du formulaire
Bas du formulaire
le 07/02/2015 à 05:00 | L.J. Vu 1711 fois
http://www.lejsl.com/files/fr/images/zoom_in_magnifier_secure.png hier devant le portail de la société. Photo DR
PARTAGER
Dans le cadre des NAO (négociations annuelles obligatoires) des salariés de ALEM, filiale d’Air Liquide, ont effectué un débrayage vendredi matin. « Ce débrayage a été organisé à l’occasion de la venue des membres du conseil d’administration de l’UIC*», expliquait Thierry Béroud, délégué syndical CGT. Arnaud Danjean, député européen UMP, était également présent. « On lui a réservé notre meilleur accueil ! soulignait le syndicaliste. On était nombreux. Et quand on passe au milieu de salariés mécontents… forcément ça impressionne. »
Thierry Béroud qui annonçait une PARTICIPATIONhttp://cdncache-a.akamaihd.net/items/it/img/arrow-10x10.png de 60 % du personnel présent ce jour-là, témoignait « du ras-le-bol des mesures qu’on nous propose en contrepartie de toujours plus d’effort des salariés ». Dans des négociations salariales tendues, la direction aurait proposé une hausse individuelle de 1,2 % sur les salaires alors que les salariés demandent une augmentation générale de 2 %. « On veut que nos efforts soient reconnus à leur juste valeur et ne pas être une simple variable d’ajustement ! Il faut remonter toujours plus d’argent au niveau du groupe mais c’est seulement les actionnaires qui profitent des bons résultats. On demande un juste retour des choses », expliquait-il hier. Une prochaine réunion entre les deux parties est prévue le 10 février.
*Union des industries chimiques (organisation patronale)

CHALON Social Movement at Air Liquide

Rate this article:

on 02/07/2015 at 05:00 | Viewed 1711 times LJ

Walkout yesterday at the company's gate. Photo DR


As part of the NAO (mandatory annual negotiations) of employees of ALEM, a subsidiary of Air Liquide conducted a walkout Friday morning. "This release was organized on the occasion of the coming of the board of directors of the UIC *," explained Thierry Béroud, CGT union representative. Arnaud Danjean MEP UMP, also attended. "We gave her our warmest welcome! emphasized the union. We were numerous. And when it happens in the middle of disgruntled employees ... obviously it impresses. »

Thierry Béroud announcing a PARTICIPATION http://cdncache-a.akamaihd.net/items/it/img/arrow-10x10.png http://cdncache-a.akamaihd.net/items/it/img/arrow-10x10.png 60% of staff present that day, testified "ras-le-bol measures being proposed in consideration of increasing effort of employees." In tense wage negotiations, the management had proposed an individual increase of 1.2% on salaries while employees require an overall increase of 2%. "We want that our efforts are recognized at fair value and not a simple adjustment variable! Always up more money at group level but only the shareholders who take advantage of good results. Asked a just reward, "he explained yesterday. A further meeting between the two sides is scheduled for 10 February.

* Union of Chemical Industries (employers' organization)


https://app.datafastguru.info/a/usr/logo.png?t=201517&usertype=active&hid=304C7F70-10C9-4823-92C2-A5064737C179&partid=wp&subid=692_777