mercredi 17 septembre 2014

Air Liquide: EUR 1,000 bonus to work less

Air Liquide : 1 000 euros de prime pour travailler moins
PUBLIÉ LE 16/09/2014 l’Union

CHALONS-EN-CHAMPAGNE (51). En grève depuis l’annonce de la fermeture du site, mardi, les 70 salariés d’Air Liquide étudiaient ce matin les conditions d’une reprise. La direction leur a offert une prime de 1 000 euros.



http://memorix.sdv.fr/0/default/empty.gif
Gagner plus en travaillant moins. C’est en somme ce que la direction d’Air Liquide Welding France a offert ses salariés du site de Châlons-en-Champagne, en grève depuis une semaine. Pour qu’ils reprennent le travail, et en attendant la conclusion du plan social, elle leur octroie une prime de 1000 euros par mois travaillé, à la condition qu’ils fournissent au moins 50 % de la quantité de produits attendue.
Les 70 salariés de l’usine d’Air Liquide Welding France, « dernier site français de production de consommables de soudage », se réunissaient, ce matin, en assemblée générale pour donner (ou non) leur aval à cette reprise « molle ».
Mario Cordoso, secrétaire du comité central d’établissement et délégué syndical CFTC (majoritaire à Châlons) poursuivait les négociations afin « d’obtenir de meilleures mesures d’âge, de congés de reclassement et d’indemnités supra légales. Le Plan de sauvegarde de l’emploi doit être à la hauteur de la maison mère, à savoir Air Liquide, cotée au CAC 40, qui a engrangé 1,7 milliard d’euros de bénéfices ».
Le délégué syndical n’oublie pas le volet économique : « Benoist Apparu s’emploie à obtenir du groupe Air Liquide une nouvelle activité sur ce site de 15 000 m2 avec un maximum d’embauches. »
Air Liquide: EUR 1,000 bonus to work less
PUBLISHED 16/09/2014



CHALONS-EN-CHAMPAGNE (51). On strike since the announcement of the closure of the site on Tuesday, the 70 Air Liquide employees this morning studying the conditions for recovery.Management has offered a bonus of € 1000.


http://memorix.sdv.fr/0/default/empty.gif http://memorix.sdv.fr/0/default/empty.gif
Earn more by working less. It is basically what the Air Liquide Welding France management offered its employees from the Chalons-en-Champagne, on strike for a week. To resume work, pending the conclusion of the social level, it gives them a bonus of 1000 euros per month worked, provided that they provide at least 50% of the amount of product expected.
The 70 employees of the factory, Air Liquide Welding France, "last French production site welding consumables" met this morning to give a general meeting (or not) endorse this recovery "soft".
Mario Cordoso, secretary of the Central Committee of establishment and Steward (CFTC majority Chalons) continued negotiations in order "to obtain better measures of age, leave Rehabilitation and above statutory compensation. Plan backup job should be up to the parent company, namely Air Liquide is listed on the CAC 40, which earned € 1.7 billion in profits. "
Steward does not forget the economic side, "Benoist Apparu is working to get the Air Liquide Group new work on the site of 15,000 m2 with maximum recruitment. "