mercredi 26 février 2014

France: The government wants to renegotiate the contract with EDF industrial Exeltium


France : Le gouvernement veut renégocier le contrat des industriels d'Exeltium avec EDF


PARIS – Le gouvernement français  veut remettre à plat le contrat liant l'énergéticien EDF au consortium d'industriels électro-intensifs Exeltium, qui permet à ces gros consommateurs d'énergie d'acheter leur électricité à un prix prévisible sur une longue période, a-t-on indiqué mercredi dans l'entourage de François Hollande.

Ce contrat, signé en 2010 pour une durée de 24 ans, avait pour objectif de fournir à ces électro-intensifs de l'électricité à un prix compétitif sur du long terme. Mais les mécanismes qui étaient prévus ont tous joué dans le mauvais sens et le prix a dérivé, a expliqué cette source à l'Élysée.

Ces industries fortement consommatrices d'électricité, pour lesquelles le prix du courant est un paramètre essentiel de compétitivité, se retrouvent donc aujourd'hui à un prix qui n'était pas celui espéré au départ, alors que l'environnement devient de plus en plus concurrentiel avec la baisse des coûts de l’énergie aux États-Unis notamment, a-t-elle ajouté.

Les contractants étant liés jusqu'en 2034, sans possibilité de sortie avant 2020, la décision a été prise de remettre à plat ce contrat, d'aller voir les parties prenantes, dont EDF et les banques, a-t-on poursuivi de même source. On va essayer de renégocier ce contrat, sans le casser, d'en revoir les termes pour les aligner à peu près avec le dispositif institutionnel de l'Arenh.

L'Arenh, créé en 2011, est le prix auquel EDF est obligé de revendre le quart de son électricité d'origine nucléaire à ses concurrents, les fournisseurs alternatifs. Il s'élève actuellement à 42 euros, proche du prix de marché sur le marché de gros, contre environ 47 euros pour le prix Exeltium, selon Jean-Pierre Roncato, le président du consortium de 26 entreprises, dont Air Liquide, ArcelorMittal et Solvay.        

Depuis maintenant plusieurs mois, Exeltium et ses actionnaires disent de façon très claire que ce contrat qui avait été mis en place sous l'égide du gouvernement ne remplissait pas son rôle et qu'il y avait un décalage considérable entre le prix Exeltium et le prix auquel peuvent accéder des concurrents, à l'étranger ou en France, a-t-il commenté, interrogé par l'AFP.

C'est une très bonne chose que le gouvernement intègre dans sa vision énergétique globale la problématique Exeltium, et tout ce qui pourra être fait pour favoriser une renégociation du contrat va dans le bon sens, a-t-il ajouté.

EDF n'a pas souhaité faire de commentaire.

Une autre piste envisagée par le gouvernement serait d'orienter vers ces entreprises une partie du courant produit par les installations hydrauliques, qui sont entièrement amorties et produisent une électricité pas chère, selon l'entourage du président de la République.

mpa/jul/pb

AFP / 11 décembre 2013 20h00)

France: The government wants to renegotiate the contract with EDF industrial Exeltium


PARIS – Le gouvernement français veut remettre à plat le contrat liant l'énergéticien EDF au consortium d'industriels électro-intensifs Exeltium, qui permet à ces gros consommateurs d'énergie d'acheter leur électricité à un prix prévisible sur une longue période, a-t-on indiqué mercredi dans l'entourage de François Hollande. PARIS - The French government wants to overhaul the contract between the energy company EDF consortium of industrial electro-intensive Exeltium, which allows these large energy consumers to purchase electricity at a predictable price on a long time, Does it said Wednesday in the entourage of François Hollande.

Ce contrat, signé en 2010 pour une durée de 24 ans, avait pour objectif de fournir à ces électro-intensifs de l'électricité à un prix compétitif sur du long terme. The contract, signed in 2010 for a period of 24 years, to provide these electro-intensive electricity at a competitive price in the long term aimed. Mais les mécanismes qui étaient prévus ont tous joué dans le mauvais sens et le prix a dérivé, a expliqué cette source à l'Élysée. But the mechanisms that were planned have all played in the wrong direction and the price derivative, the source said at the Elysee.

Ces industries fortement consommatrices d'électricité, pour lesquelles le prix du courant est un paramètre essentiel de compétitivité, se retrouvent donc aujourd'hui à un prix qui n'était pas celui espéré au départ, alors que l'environnement devient de plus en plus concurrentiel avec la baisse des coûts de l'énergie aux États-Unis notamment, a-t-elle ajouté. These electricity-intensive industries, for which the price of electricity is a key competitive parameter, so now find themselves at a price that was not originally hoped that, while the environment becomes increasingly competitive with lower energy costs in the United States in particular, has she added.

Les contractants étant liés jusqu'en 2034, sans possibilité de sortie avant 2020, la décision a été prise de remettre à plat ce contrat, d'aller voir les parties prenantes, dont EDF et les banques, a-t-on poursuivi de même source. Contracting is related to 2034, without the possibility of release before 2020, the decision was taken to overhaul the contract, to go stakeholders, including EDF and banks, do we still continued source. On va essayer de renégocier ce contrat, sans le casser, d'en revoir les termes pour les aligner à peu près avec le dispositif institutionnel de l'Arenh. We will try to renegotiate the contract, without breaking, to review the terms to align roughly with the institutional device Arenh.

L'Arenh, créé en 2011, est le prix auquel EDF est obligé de revendre le quart de son électricité d'origine nucléaire à ses concurrents, les fournisseurs alternatifs. The Arenh, created in 2011, is the price at which EDF is forced to sell a quarter of its electricity from nuclear power to its competitors, alternative suppliers. Il s'élève actuellement à 42 euros, proche du prix de marché sur le marché de gros, contre environ 47 euros pour le prix Exeltium, selon Jean-Pierre Roncato, le président du consortium de 26 entreprises, dont Air Liquide, ArcelorMittal et Solvay. It currently stands at 42 euros, close to the market price on the wholesale market, against about 47 euros for the price Exeltium, according to Jean-Pierre Roncato, president of the consortium 26 companies, including Air Liquide, ArcelorMittal and Solvay .

Depuis maintenant plusieurs mois, Exeltium et ses actionnaires disent de façon très claire que ce contrat qui avait été mis en place sous l'égide du gouvernement ne remplissait pas son rôle et qu'il y avait un décalage considérable entre le prix Exeltium et le prix auquel peuvent accéder des concurrents, à l'étranger ou en France, a-t-il commenté, interrogé par l'AFP. For several months now, and its shareholders Exeltium say very clearly that the contract had been set up under the government did not fulfill its role and there was a considerable gap between the price and the price Exeltium which can be accessed competitors abroad or in France, he commented, told AFP.

C'est une très bonne chose que le gouvernement intègre dans sa vision énergétique globale la problématique Exeltium, et tout ce qui pourra être fait pour favoriser une renégociation du contrat va dans le bon sens, a-t-il ajouté. This is a very good thing that the government includes in its overall energy vision issues Exeltium, and all that can be done to encourage renegotiation going in the right direction, has he added.

EDF n'a pas souhaité faire de commentaire. EDF did not wish to comment.

Une autre piste envisagée par le gouvernement serait d'orienter vers ces entreprises une partie du courant produit par les installations hydrauliques, qui sont entièrement amorties et produisent une électricité pas chère, selon l'entourage du président de la République. Another envisaged by the government would track towards these companies part of the current produced by hydraulic systems, which are fully depreciated and produce cheap electricity, according to the entourage of the President of the Republic.

mpa/jul/pb mpa / Jul / bp

AFP / 11 décembre 2013 20h00) AFP / December 11, 2013 20:00)