jeudi 20 février 2014

Europe 2013

extrait de l'extrait du rapport de gestion

Europe 2013

 

Le chiffre d’affaires de la zone Europe s’établit à 7 058 millions d’euros, en hausse de + 1,0 %. Les volumes d'oxygène sont en croissance sur l'ensemble de la zone, plus particulièrement en Europe du Nord et de l'Est, tandis que la demande en hydrogène est restée stable. La zone bénéficie toujours, du dynamisme des économies en développement, qui progressent de + 28 % grâce à des montées en puissance et des reprises de sites en Russie, Turquie et Ukraine ainsi que d’une activité Santé en croissance régulière, soutenue par des acquisitions complémentaires en Pologne et en Scandinavie. L’activité est quasiment stable en Europe de l’Ouest.

L’activité Grande Industrie est quasiment stable à - 0,1 %. Une demande soutenue dans les secteurs de la chimie et du raffinage, du nord au sud de la zone et une amélioration de la demande du secteur des métaux en fin d'année ont compensé la baisse des volumes de vapeur et d'électricité livrés par les usines de cogénération. Par ailleurs, le développement vers les grands pays industriels d’Europe orientale porte ses fruits ; l’activité Grande Industrie y est en croissance de plus de + 30 % grâce à des démarrages en Russie et des reprises de site en Turquie et en Ukraine.

· Les ventes de l’Industriel Marchand sont en croissance de + 0,3 %. Les économies en développement poursuivent leur croissance à deux chiffres grâce à de nouvelles capacités, à des acquisitions de distributeurs de proximité et à une demande dynamique. Dans les économies avancées, en revanche, l’activité souffre d’un environnement conjoncturel toujours difficile, particulièrement en Europe du Sud où l’activité continue à se contracter, à un rythme toutefois moindre en fin d'année. L’effet prix est positif sur l’année à + 0,5 %, avec une amélioration au dernier trimestre.

· La Santé poursuit son développement, avec une croissance de + 4,2 %, et de + 11,1 % en intégrant l’effet des acquisitions en 2012 de LVL Médical en France et de Gasmedi en Espagne, ainsi que la cession d'Anios en décembre 2013. Hors acquisitions de LVL Médical et Gasmedi, la Santé à domicile croît de + 7,8 %, portée par la croissance continue de la demande, des acquisitions complémentaires en Pologne, Allemagne et Scandinavie et l’élargissement du portefeuille de thérapies traitées. La pression tarifaire reste forte, notamment en Espagne. Dans les hôpitaux, cette pression budgétaire impacte également les volumes de gaz en France et dans le Sud de la Zone. Dans le domaine de la prévention et du bien-être, les activités Hygiène se développent régulièrement grâce à une demande soutenue et leur croissance atteint + 7,8 %. Les Ingrédients de spécialité affichent une croissance du chiffre d’affaires de + 2,7 %, et sont en forte progression au dernier trimestre.

· Le chiffre d’affaires de l’Électronique baisse de - 8.7 %, marqué par une forte baisse des ventes
d’Équipements et Installations. Les ventes de gaz vecteurs et de gaz spéciaux sont également en recul en raison de la faiblesse de l'activité en Europe et de son transfert progressif vers l'Asie.