jeudi 14 novembre 2013

Going further into the lower cost of labor

Aller plus loin dans la baisse du coût du travail»

Par Armelle Bohineust, Jacques-Olivier Martin | Publié le 18/02/2013 à 18:59 | Mise à jour le 19/02/2013 à 09:37 | Réactions (2) « Le Figaro »



Benoît Potier: «Je suis de plus en plus persuadé que l’Europe affronte le vent glacial et violent de la concurrence.» Crédit Photo : Jean-Christophe MARMARA/JC MARMARA/LE FIGARO

INTERVIEW - Le PDG d’Air liquide, Benoît Potier, revient sur les performances de son groupe et porte un regard sans concession sur la politique européenne et la situation de la France.

Le leader mondial des gaz pour l’industrie, la santé et l’environnement a délivré des résultats solides en 2012. Son chiffre d’affaires atteint 15,3 milliards d’euros, en hausse de 6% et son bénéfice net s’élève à 1,6 milliard d’euros (+ 4,9%). Benoît ­Potier, patron du groupe, s’engage en faveur d’une Europe plus proche des producteurs et appelle à aller plus loin dans l’amélioration de la compétitivité en France.

LE FIGARO. - Comment jugez-vous le projet de crédit d’impôt compétitivité?

Benoît POTIER. - La direction est excellente. Les entreprises auraient toutefois préféré une baisse du coût du travail directe plutôt que par le biais d’un crédit d’impôt. D’autant que le dispositif cible les entreprises à très forte intensité de main-d’œuvre et moins les industries fortement capitalistiques. Entre les hausses d’impôts votées ces derniers mois et le crédit d’impôt compétitivité, les entreprises comme la nôtre ne s’y retrouvent pas.

Appelez-vous à des efforts supplémentaires en matière de compétitivité?

Le crédit d’impôt et l’accord sur flexibilité-sécurité sur le travail sont deux bonnes mesures. Elles sont toutefois insuffisantes. Il faut aller plus loin dans la baisse du coût du travail pour regagner en compétitivité. Concernant le seul crédit d’impôt compétitivité, je suis favorable à des ajustements qui permettraient à l’industrie d’en profiter davantage. Enfin, et c’est fondamental, il faut s’attaquer aux dépenses publiques qui sont trop élevées en France, lorsqu’on les compare à des pays comme l’Allemagne. La Suède et le Canada l’ont fait massivement tout en générant de la croissance. Il est donc inexact de dire que la baisse de la dépense publique empêche la croissance.

Avec les projets de taxation des très hauts revenus, les affaires PSA et Mittal, l’alourdissement de la fiscalité… constatez-vous une perte d’attractivité de la France?

À l’étranger, l’image de la France a changé. Je constate qu’il y a eu beaucoup de questionnements, d’incompréhension. Cela a provoqué un attentisme des investisseurs. Il faudra du temps pour que les investisseurs et les clients comprennent ce qui se passe et reprennent confiance.

Une loi sur la reprise des sites rentables pourrait-elle aider l’industrie en France?

Le projet n’est pas encore connu donc je me garderai bien de le juger. Cela me semble toutefois assez peu réaliste. Car ce qui guide une entreprise dans son choix de fermer ou non un site, c’est le marché. Autrement dit, seuls les sites qui ne sont pas rentables, même après restructuration, ont vocation à être fermés. Une reprise de tels sites par une société ne résout pas leur inadéquation au marché. Je constate également qu’aucun pays n’impose de céder des sites qui doivent être fermés.

Comment voyez-vous l’avenir de l’Europe?

Je suis de plus en plus persuadé que l’Europe affronte le vent glacial et violent de la concurrence. Nous avons construit avec succès un marché commun, c’est-à-dire une sorte de grande halle où l’on commercialise et échange des marchandises. S’y est ajoutée une monnaie unique, qui est un acquis considérable car cela permet d’investir dans d’autres pays européens sans risque de devise. Mais dans le même temps, nous n’avons pas de politique énergétique européenne, ni de politique commune de défense. Nous avons favorisé la concurrence au profit des centaines de millions de consommateurs sans nous préoccuper des producteurs européens. Le monde entier s’engouffre en Europe, joue sur la fiscalité différente d’un pays à un autre. L’Europe doit être ouverte mais consciente d’elle-même et elle doit se gérer comme un ensemble homogène. L’Europe doit aussi se doter d’une âme. Quand les pays européens le veulent, ils sont capables de faire prévaloir leurs normes dans le monde entier.

La France est  en récession fin 2012. Comment cela s’est traduit pour un industriel comme Air liquide?

Paradoxalement, notre quatrième trimestre a été meilleur que les précédents, en Europe et partout dans le monde. Mais il nous faudra attendre les deux ou trois prochains trimestres pour voir s’il s’agit d’une tendance bien réelle

Vous êtes donc plutôt confiant?

Les deux tiers de nos marchés sont en croissance, c’est-à-dire la santé en Europe, cette activité représente 18 % de notre chiffre d’affaires global, et l’industrie notamment en Amérique et en Asie. En revanche, nos activités industrielles en Europe stagnent. La sidérurgie se restructure et ferme des sites. Le secteur de la chimie, également, se rationalise au même titre que le raffinage. Bien sûr, lorsque le secteur de l’automobile se stabilisera, quantité d’industries en amont comme le verre, la chimie, les aciers plats, le raffinage, l’électronique se porteront mieux. Je note toutefois une grande différence entre l’Europe du Nord et du Sud. Nous avons en effet signé de nouveaux contrats dans l’industrie en Allemagne, aux Pays-Bas. En revanche, nous n’avons pas signé de contrats significatifs dans ces secteurs en Italie, en Espagne et en France.

Quels sont les relais de croissance d’Air liquide?

Nos leviers de croissance s’appuient sur des tendances de fond. D’abord la démographie. Là où se trouvent les populations jeunes, il existe un potentiel industriel. Là où les populations sont plus âgées, la santé se développe. Sous cet angle, l’Europe est un marché de croissance. Autre tendance: la demande d’innovation. Qui sont les acteurs les plus innovants et où innove-t-on? C’est le cas aux États-Unis, en Europe, en Chine et même au Moyen Orient. Ce monde de l’innovation ne se lit pas sur la carte des sites industriels actuels. Résultat, rien n’empêche de faire de la recherche aux États-Unis pour produire ensuite en Asie et vendre en Europe. Les leviers de croissance d’Air liquide en Europe, ce sont la santé, l’environnement, les économies d’énergies. Enfin, les économies où sont principalement localisés les sites industriels et les ressources naturelles. En 2008, 15 % de notre chiffre d’affaires venait des économies en développement. En 2012, c’était 23 % et ce sera rapidement 35 %.

Air liquide fête mercredi ses 100 ans de cotation boursière, alors même que le nombre de petits porteurs  ne cesse de diminuer en France. Êtes-vous inquiet pour l’avenir?

J’ai plusieurs sources d’inquiétudes en réalité. La première concerne l’actionnariat institutionnel français. Il est passé en quatre ans de 30 à 20 % de notre capital. Cette baisse est considérable. Elle tient largement à la mise en place des réglementations Bâle 3 et Solvency 2. En Europe, les assureurs ont réduit de 300 milliards d’euros leurs investissements en actions ces dernières années. Ces investissements manquent aux entreprises, en particulier les PME qui sont nos clients. Ma seconde source d’inquiétude, fondamentale pour Air liquide, ce sont nos 400 000 actionnaires individuels qui représentent près de 40 % de notre capital. Entre l’alignement de la fiscalité du capital sur le travail et l’acompte de 21 % sur les dividendes, nous allons faire fuir les investisseurs individuels vers des investissements moins rentables et défiscalisés comme le livret A. Or, les actionnaires sont utiles aux entreprises et nous devrions au contraire inciter les Français à investir en Bourse.

2013 sera-t-elle une nouvelle année de hausse du bénéfice d’Air liquide?

Sauf dégradation de l’environnement, nous sommes confiants dans notre capacité à réaliser une nouvelle année de croissance du résultat net en 2013.

Going further into the lower cost of labor "

Par Armelle Bohineust , Jacques-Olivier Martin By Armelle Bohineust , Jacques-Olivier Martin | Publié le 18/02/2013 à 18:59 | Mise à jour le 19/02/2013 à 09:37 | Réactions ( 2 ) « Le Figaro » | Published on 18/02/2013 at 18:59 | Updated 19/02/2013 at 09:37 | Reactions (2) "Le Figaro"



Benoît Potier: «Je suis de plus en plus persuadé que l'Europe affronte le vent glacial et violent de la concurrence.» Crédit Photo : Jean-Christophe MARMARA/JC MARMARA/LE FIGARO
 
 
 
 
 
 
Benoît Potier, "I am increasingly convinced that Europe faces the cold and violent wind of competition." Photo Credit: Jean-Christophe MARMARA / JC MARMARA / LE FIGARO

INTERVIEW - Le PDG d'Air liquide, Benoît Potier, revient sur les performances de son groupe et porte un regard sans concession sur la politique européenne et la situation de la France. INTERVIEW - Air Liquide CEO , Benoît Potier, talks about the performance of the group and takes a look without compromising on European politics and the situation in France.

Le leader mondial des gaz pour l'industrie, la santé et l'environnement a délivré des résultats solides en 2012. The world leader in gases for industry, health and the environment has delivered strong results in 2012. Son chiffre d'affaires atteint 15,3 milliards d'euros, en hausse de 6% et son bénéfice net s'élève à 1,6 milliard d'euros (+ 4,9%). Its turnover reached € 15.3 billion, up 6% and net profit amounted to EUR 1.6 billion (+4.9%). Benoît Potier, patron du groupe, s'engage en faveur d'une Europe plus proche des producteurs et appelle à aller plus loin dans l'amélioration de la compétitivité en France. Benoît Potier, head of the group is committed to a Europe closer to the producers and calls to go further in improving competitiveness in France.

LE FIGARO. LE FIGARO. - Comment jugez-vous le projet de crédit d'impôt compétitivité? - How do you judge the project tax credit competitiveness?

Benoît POTIER . - La direction est excellente. Benoît Potier -. direction is excellent. Les entreprises auraient toutefois préféré une baisse du coût du travail directe plutôt que par le biais d'un crédit d'impôt. However, companies would have preferred a lower cost of direct labor rather than through a tax credit. D'autant que le dispositif cible les entreprises à très forte intensité de main-d'œuvre et moins les industries fortement capitalistiques. Especially as the target device companies very intensive labor and less capital-intensive industries. Entre les hausses d'impôts votées ces derniers mois et le crédit d'impôt compétitivité, les entreprises comme la nôtre ne s'y retrouvent pas. Between tax increases passed in recent months and competitive tax credit, companies like ours are confused.

Appelez-vous à des efforts supplémentaires en matière de compétitivité? Do you call for further efforts in terms of competitiveness?

Le crédit d'impôt et l'accord sur flexibilité-sécurité sur le travail sont deux bonnes mesures. The tax agreement on flexibility and security on labor-credit are two good measures. Elles sont toutefois insuffisantes. However, they are insufficient. Il faut aller plus loin dans la baisse du coût du travail pour regagner en compétitivité. It should go further in reducing the cost of labor to regain competitiveness. Concernant le seul crédit d'impôt compétitivité, je suis favorable à des ajustements qui permettraient à l'industrie d'en profiter davantage. On tax competitiveness the only credit I am in favor of adjustments that allow the industry to get more. Enfin, et c'est fondamental, il faut s'attaquer aux dépenses publiques qui sont trop élevées en France, lorsqu'on les compare à des pays comme l'Allemagne. Finally, and this is essential, it must be addressed that are too high in France spending when compared to countries like Germany. La Suède et le Canada l'ont fait massivement tout en générant de la croissance. Sweden and Canada have massively while generating growth. Il est donc inexact de dire que la baisse de la dépense publique empêche la croissance. It is therefore incorrect to say that the decline in public spending prevents growth.

Avec les projets de taxation des très hauts revenus, les affaires PSA et Mittal, l'alourdissement de la fiscalité… constatez-vous une perte d'attractivité de la France? Projects with very high taxation of income, business and PSA Mittal, the higher taxes ... you notice a loss of attractiveness of France?

À l'étranger, l'image de la France a changé. Abroad, the image of France has changed. Je constate qu'il y a eu beaucoup de questionnements, d'incompréhension. I note that there has been a lot of questions, misunderstanding. Cela a provoqué un attentisme des investisseurs. This caused investors wait. Il faudra du temps pour que les investisseurs et les clients comprennent ce qui se passe et reprennent confiance. It will take time for investors and clients understand what is happening and regain confidence.

Une loi sur la reprise des sites rentables pourrait-elle aider l'industrie en France? A law on the resumption of profitable sites could it help the industry in France?

Le projet n'est pas encore connu donc je me garderai bien de le juger. The project is not yet known so I am not going to judge him. Cela me semble toutefois assez peu réaliste. However, it seems quite unrealistic. Car ce qui guide une entreprise dans son choix de fermer ou non un site, c'est le marché. For what guide a company's choice whether to close a site, it is the market. Autrement dit, seuls les sites qui ne sont pas rentables, même après restructuration, ont vocation à être fermés. In other words, only those sites that are not profitable, even after restructuring intended to be closed. Une reprise de tels sites par une société ne résout pas leur inadéquation au marché. A reversal of such sites by a company does not resolve their inadequacy market. Je constate également qu'aucun pays n'impose de céder des sites qui doivent être fermés. I also note that no country imposes dispose of sites that should be closed.

Comment voyez-vous l'avenir de l'Europe? How do you see the future of Europe?

Je suis de plus en plus persuadé que l'Europe affronte le vent glacial et violent de la concurrence. I am increasingly convinced that Europe faces the cold and violent wind of competition. Nous avons construit avec succès un marché commun, c'est-à-dire une sorte de grande halle où l'on commercialise et échange des marchandises. We have successfully built a common market, that is to say, a sort of large hall where the markets and exchange of goods. S'y est ajoutée une monnaie unique, qui est un acquis considérable car cela permet d'investir dans d'autres pays européens sans risque de devise. Is added to a single currency, which is a considerable achievement because it invests in other European countries without currency risk. Mais dans le même temps, nous n'avons pas de politique énergétique européenne, ni de politique commune de défense. But at the same time, we have no European energy policy, or common defense policy. Nous avons favorisé la concurrence au profit des centaines de millions de consommateurs sans nous préoccuper des producteurs européens. We have fostered competition to the benefit of hundreds of millions of consumers without worrying European producers. Le monde entier s'engouffre en Europe, joue sur la fiscalité différente d'un pays à un autre. The world rushes in Europe, plays different from one country to another tax. L'Europe doit être ouverte mais consciente d'elle-même et elle doit se gérer comme un ensemble homogène. Europe must be open but conscious of itself and must be managed as a continuum. L'Europe doit aussi se doter d'une âme. Europe must also develop a soul. Quand les pays européens le veulent, ils sont capables de faire prévaloir leurs normes dans le monde entier. When European countries want, they are able to impose their standards worldwide.

La France est en récession fin 2012. France is in recession in late 2012. Comment cela s'est traduit pour un industriel comme Air liquide? What this meant for industrial as Air Liquide?

Paradoxalement, notre quatrième trimestre a été meilleur que les précédents, en Europe et partout dans le monde. Paradoxically, our fourth quarter was better than the previous ones, in Europe and worldwide. Mais il nous faudra attendre les deux ou trois prochains trimestres pour voir s'il s'agit d'une tendance bien réelle But we must wait for the next two or three quarters to see if it is a real trend

Vous êtes donc plutôt confiant? So you're pretty confident?

Les deux tiers de nos marchés sont en croissance, c'est-à-dire la santé en Europe, cette activité représente 18 % de notre chiffre d'affaires global, et l'industrie notamment en Amérique et en Asie. Two-thirds of our markets are growing, that is to say health in Europe, this activity represents 18% of our total revenues, and industry including America and Asia. En revanche, nos activités industrielles en Europe stagnent. However, our industrial activities in Europe are stagnating. La sidérurgie se restructure et ferme des sites. The steel industry is restructuring and farm sites. Le secteur de la chimie, également, se rationalise au même titre que le raffinage. The chemical sector, also, was rationalized as well as refining. Bien sûr, lorsque le secteur de l'automobile se stabilisera, quantité d'industries en amont comme le verre, la chimie, les aciers plats, le raffinage, l'électronique se porteront mieux. Of course, when the auto industry will stabilize amount of upstream industries such as glass, chemicals, flat steel, refining, electronics will be better. Je note toutefois une grande différence entre l'Europe du Nord et du Sud. However, I note a big difference between Northern Europe and Southern Europe. Nous avons en effet signé de nouveaux contrats dans l'industrie en Allemagne, aux Pays-Bas. Indeed, we have signed new contracts in the industry in Germany, the Netherlands. En revanche, nous n'avons pas signé de contrats significatifs dans ces secteurs en Italie, en Espagne et en France. However, we have not signed significant contracts in these sectors in Italy, Spain and France.

Quels sont les relais de croissance d'Air liquide? What relay Air liquid growth?

Nos leviers de croissance s'appuient sur des tendances de fond. Our growth drivers rely on trends. D'abord la démographie. First demographics. Là où se trouvent les populations jeunes, il existe un potentiel industriel. Where are the young people, there is an industrial potential. Là où les populations sont plus âgées, la santé se développe. Where people are older, health develops. Sous cet angle, l'Europe est un marché de croissance. From this perspective, Europe is a growth market. Autre tendance: la demande d'innovation. Another trend is the demand for innovation. Qui sont les acteurs les plus innovants et où innove-t-on? Who are the most innovative and where do we innovate? C'est le cas aux États-Unis, en Europe, en Chine et même au Moyen Orient. This is the case in the United States, Europe, China and even the Middle East. Ce monde de l'innovation ne se lit pas sur la carte des sites industriels actuels. The world of innovation does not read on the map of current industrial sites. Résultat, rien n'empêche de faire de la recherche aux États-Unis pour produire ensuite en Asie et vendre en Europe. Result, nothing prevents us from doing research in the United States to Asia then produce and sell in Europe. Les leviers de croissance d'Air liquide en Europe, ce sont la santé, l'environnement, les économies d'énergies. The levers of Air Liquide growth in Europe, they are health, environment, energy savings. Enfin, les économies où sont principalement localisés les sites industriels et les ressources naturelles. Finally, the savings which are mainly located industrial sites and natural resources. En 2008, 15 % de notre chiffre d'affaires venait des économies en développement. In 2008, 15% of our revenue came from developing economies. En 2012, c'était 23 % et ce sera rapidement 35 %. In 2012, it was 23% and it will be 35% faster.

Air liquide fête mercredi ses 100 ans de cotation boursière, alors même que le nombre de petits porteurs ne cesse de diminuer en France. Air Liquide celebrates 100 years of its Wednesday market trading, even as the number of small shareholders is decreasing in France. Êtes-vous inquiet pour l'avenir? Are you worried about the future?

J'ai plusieurs sources d'inquiétudes en réalité. I have several sources of concern in reality. La première concerne l'actionnariat institutionnel français. The first concerns the French institutional shareholders. Il est passé en quatre ans de 30 à 20 % de notre capital. He spent four years from 30 to 20% of our capital. Cette baisse est considérable. This decrease is significant. Elle tient largement à la mise en place des réglementations Bâle 3 et Solvency 2. It is largely due to the implementation of regulations Basel 3 and Solvency 2. En Europe, les assureurs ont réduit de 300 milliards d'euros leurs investissements en actions ces dernières années. In Europe, insurers have reduced by € 300 billion investment in shares in recent years. Ces investissements manquent aux entreprises, en particulier les PME qui sont nos clients. These investments are lacking for businesses, especially SMEs who are our customers. Ma seconde source d'inquiétude, fondamentale pour Air liquide, ce sont nos 400 000 actionnaires individuels qui représentent près de 40 % de notre capital. My second source of concern fundamental to Air Liquide is our 400,000 individual shareholders who represent nearly 40% of our capital. Entre l'alignement de la fiscalité du capital sur le travail et l'acompte de 21 % sur les dividendes, nous allons faire fuir les investisseurs individuels vers des investissements moins rentables et défiscalisés comme le livret A. Between the alignment of capital taxation on labor and the payment of 21% on dividends, we will scare individual investors to less profitable and tax-free investments such as booklet A. Or, les actionnaires sont utiles aux entreprises et nous devrions au contraire inciter les Français à investir en Bourse. However, shareholders are useful to businesses and we should instead encourage the French to invest in stocks.

2013 sera-t-elle une nouvelle année de hausse du bénéfice d'Air liquide? 2013 Will it be another year of increased earnings of Air Liquide?

Sauf dégradation de l'environnement, nous sommes confiants dans notre capacité à réaliser une nouvelle année de croissance du résultat net en 2013. Unless environmental degradation, we are confident in our ability to achieve another year of growth in net profit in 2013.